Appréhender la RSE en entreprise à l’ère du digital

Publié le -

1-societale

Comment le digital peut-il vous aider dans vos démarches RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) ? Est-il vraiment un allié indispensable au quotidien ? Explications. 

 

La mise en place d’une culture de la Qualité et de HSE en entreprise demande de la rigueur et une profonde analyse des besoins et des objectifs managériaux. Simple conformité réglementaire, recherche de certifications ou démarcation sur le marché face à la concurrence, chaque direction conduit son activité sur des chemins bien définis, faisant appel parfois aux principes de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

 

Dans un environnement régi par les nouvelles technologies, il est important de se reposer sur le digital pour être guidé dans les démarches et les décisions, alléger les tâches administratives et gagner en qualité.

 

Qu’est ce que la RSE ?

 

La notion de RSE est apparue au 17e siècle aux USA où le commerce se développait rapidement sans cadre réglementaire. La pensée chrétienne établit alors des règles morales pour assurer une bonne pratique des affaires. Au 20 ème siècle, la RSE s’est structurée. Le professeur américain Archie B. Carroll présente en 1979 les quatres responsabilités de l’entreprise offrant de nouvelles opportunités d’affaires :

 

  • Responsabilité économique : Je dois être rentable
  • Responsabilité légale : Je respecte le droit en vigueur
  • Responsabilité éthique : Je suis juste, honnête et respecte mon environnement
  • Responsabilité philanthropique : Je partage ma réussite avec ceux qui sont dans le besoin 

 

En 2001, l’Union Européenne définit la RSE comme étant l'intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes.”

 

A la différence des normes ISO 9001, ISO 14001 ou ISO 45001, la norme ISO 26000 du 1er Novembre 2010, relative à la RSE, ne conduit pas à une certification, c’est un document d'application volontaire qui fixe les lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale.

 

Cette norme s’appuie sur les 7 principes de la RSE et encourage les organisations à aller au-delà du respect réglementaire, pour se forger une éthique forte, responsable et durable, et ainsi se démarquer de la concurrence sur le marché.

 

  • La Gouvernance de l’entreprise : Transparence managériale
  • Le Consommateur : Être transparent et honnête avec ses clients 
  • L’Environnement : Trouver des solutions pour polluer au minimum
  • L’Engagement sociétal : Prendre part à la formation et au bien-être des citoyens (réduction des nuisances…)
  • La Bonne pratique des affaires : Éviter les conflits d'intérêts
  • Les Droits de l’Homme : Optimiser les relations et les conditions de travail 
  • Les Relations et conditions de travail : capital formation…


Recommandé pour vous  REPLAY Webinaire  “Comment engager et évaluer sa démarche RSE en 2021”  <https://mkt.bluekango.com/comment-engager-et-evaluer-sa-demarche-rse-en-2021> 

 

Le rapport RSE ou Déclaration de Performance Extra-Financière

 

La rédaction d’une Déclaration de Performance Extra-Financière (Anciennement Rapport RSE) découle d’une directive européenne transcrite en droit français par Ordonnance 2017-1180 du 19 juillet et le décret 2017-1265 du 9 août 2017.

 

Elle impose aux entreprises ayant un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros, cotées en bourse, ou possédant au moins 500 employés, la rédaction annuelle d’un rapport en consultation libre. Les lois du Grenelle 1 (2009) et Grenelle 2 (2010) renforcent ces mesures et l'étendent  aux sociétés non cotées. 

 

Le reporting extra-financier, qui s’adresse également à toute entreprise souhaitant développer sa réputation et son image auprès de ses partenaires et clients, renforce l’attention sur les risques sociaux et environnementaux, et souligne la responsabilité des acteurs de l’entreprise.

 

Il se présente en quatre parties : 

 

  • la description de l’entreprise et de ses activités 
  • la présentation des risques sociaux et environnementaux
  • la présentation de la politique d’entreprise
  • les résultats des démarches internes

 

La déclaration de performance extra-financière reprend les grands axes du développement durable :

 

  • Données sociales : l’emploi et les perspectives d’embauche, la santé, la sécurité, la qualité de vie au travail…
  • Données sociétales : les mesures anti-discrimination, l’égalité hommes/femmes, l’insertion des travailleurs handicapés...
  • Données environnementales : les actions mises en place pour lutter contre le gaspillage, la réduction des émissions et des consommations….

 

Recommandé pour vous  REPLAY Webinaire  “Comment engager et évaluer sa démarche RSE en 2021”  <https://mkt.bluekango.com/comment-engager-et-evaluer-sa-demarche-rse-en-2021> 

 

S’appuyer sur le digital pour alléger les démarches

 

Le travail de synthèse et de rédaction est un exercice souvent chronophage et fastidieux, c’est pourquoi il peut devenir très intéressant de s’appuyer sur un outil digital afin de simplifier les démarches. On peut notamment souligner les avantages suivants:

 

Centralisation de l’information : Finies les duplications de données et les pertes d’informations. Les utilisateurs travaillent sur la dernière version en permanence.

 

Accès individualisés : Chacun, selon son profil, qu’il soit salarié, client, fournisseur, prestataire ou riverain peut au besoin obtenir des accès individualisés permettant de sécuriser les données internes de l’entreprise.

 

Données statistiques en quelques clics : Des outils statistiques permettent d’avoir une vue d’ensemble des données de l’entreprise en temps réel afin d’orienter les actions et la politique à venir. Questionnaires de satisfaction, de Qualité de vie au Travail ou enquêtes publiques, tous les résultats sont accessibles sur une même plateforme.

 

Diffusion automatisée : L’utilisation de liste de distribution permet la diffusion automatisée de rapports. Pas de risque d’oubli de destinataires.

 

Plan d’action et workflow associés : Chaque responsable d’action peut recevoir et envoyer de manière automatique et instantanée des notifications d’action à réaliser et des preuves de la bonne exécution.

 

Formalisation automatique de rapport : L’outil digital permet de formaliser les rapport extra-financiers par exemple. La trame et la charte graphique de l’entreprise sont déjà enregistrées, il ne reste plus qu’à alimenter le rapport avec les données collectées.



Au-delà des aspects purement stratégiques et organisationnels de l’entreprise, une démarche RSE représente également une dimension administrative rigoureuse afin de recueillir, de suivre et de présenter de manière transparente les actions de l’entreprise. Aujourd'hui, le digital est devenu incontournable en entreprise pour assurer un gain de temps, de qualité et de compétitivité au quotidien.

Pour aller plus loin:

Visionnez le replay de la conférence : "Comment engager et évaluer sa démarche RSE en 2021 ?"

 

Thibaut GILLES
Thibaut GILLES
Thibaut Gilles est ingénieur QHSE de formation. Après plusieurs années sur le terrain, il est aujourd'hui content Manager chez BlueKanGo, spécialiste des questions HSE/EHSQ Engineer by trade and Content Manager @Bluekango / Ingeniero EHSQ por comercio y Gerente de Contenido @Bluekango/
Linkedin Thibaut GILLES Twitter Thibaut GILLES Facebook Thibaut GILLES Google plus Thibaut GILLES