Logiciel QHSE : 3 idées reçues

Publié le -

Visu-Blog-Logiciel-QHSE-Idee-reçues

 

Gagner en performance, réduire les risques, satisfaire les clients sont autant de missions QHSE qui riment avec logiciel, dématérialisation et investissement. Dans ces domaines, certaines idées reçues persistent. Petit tour d’horizon.



IDÉE REÇUE N°1 : LE DIGITAL, C’EST LE DOMAINE DE L’INFORMATIQUE


Digitaliser, pourquoi pas  ! Mais il faut s’y connaître en informatique ...
Mon service informatique est déjà surchargé…
Je n’ai pas les compétences pour le faire, ni les ressources…


Le digital comme le QHSE, c’est l’AFFAIRE DE TOUS.


La digitalisation fonctionne uniquement si l'ensemble des parties intéressées est impliquée. Le service QHSE est concerné en premier lieu bien sûr ! Mais aussi les employés et certainement les sous-traitants, les clients, les partenaires... En effet, Il ne peut pas y avoir une partie de votre organisation digitalisée et une autre encore sur papier ou outils bureautiques, nécessitant des échanges de fichiers bureautiques et des emails...


De plus, vous avez un avantage en tant que QHSE, vous êtes un acteur clé de votre entreprise. En effet, vous connaissez parfaitement votre organisation et ses processus ! Vous avez tous les atouts pour réussir cette mission. Et la bonne nouvelle, c’est que des solutions existent pour vous aider.


En 2019, digitaliser ne rime plus avec code informatique. Les logiciels sont développés et pensés pour votre métier. Ils apportent les réponses pratiques pour faciliter votre quotidien. On est loin de l’usage très générique d’un tableur par exemple. Faire le choix d’une solution dédiée, c’est aussi bénéficier de services associés. L’éditeur dispose (normalement) d’équipes pour paramétrer le logiciel et l’adapter parfaitement à vos process et façons de travailler. Et si votre service IT veut prendre part à la digitalisation de votre entreprise, il suffira de lui créer des accès à la plateforme et aux fonctions de paramétrage !


Un conseil, assurez-vous que la solution autorise la création d’accès nominatifs illimités. 


Recommandé pour vous  Guide. Le système QHSE  au service de la stratégie des entreprises qui font la  différence -  Téléchargement Gratuit



IDÉE REÇUE N°2 : UN LOGICIEL QHSE N’EST PAS ADAPTÉ AU TERRAIN


En tant que responsable QHSE, il est exclu de passer son temps devant son écran au bureau !


Un QHSE est une personne de terrain.


Pourtant beaucoup d’entreprises utilisent encore des outils bureautiques classiques (exemple avec les audits)... avec des double saisies inévitables quand on revient à son poste de travail et in fine une perte de productivité. Nous sommes en 2019, il est possible de renseigner en situation de mobilité l’ensemble de ses contrôles qualité, réaliser ses audits sécurité ou encore remplir ses non-conformités directement sur tablette ou smartphone.


Les solutions actuelles combinent version ordinateur et solutions mobiles. L’utilisateur bascule indifféremment d’un support à l’autre. Il retrouve rapidement ses réflexes habituels acquis en général sur des outils bureautiques puisque ces formulaires sont transposés dans la solution.


D’accord mais comment faire sur un chantier, une usine ou un champ sans WIFI ou connexion 4G / 3G (et Edge si ça existe encore !) ? La bonne nouvelle c’est que nous sommes AUSSI en 2019 et que la technologie a évolué ces dernières années. Il est désormais possible d’utiliser son application métier même sans Internet. Ca s’appelle le mode offline ou déconnecté. Tout se synchronise comme par magie dès que vous récupérez une connexion, sans rien à installer sur votre appareil. Enfin, certains éditeurs vont encore plus loin dans l’expérience utilisateur en proposant des applications natives accessibles sur Android ou iOS.


Très pratique pour en finir avec les ressaisies fastidieuses.

 

Recommandé pour vous  Guide. Le système QHSE  au service de la stratégie des entreprises qui font la  différence -  Téléchargement Gratuit



IDÉE REÇUE N°3 : UN LOGICIEL QHSE, C’EST UN GROS BUDGET


Face aux conséquences financières directes et indirectes engendrées par la survenue d’un incident ou d’un accident…
Face à la baisse du CA de votre entreprise mise à mal par un concurrent digitalisé ou une startup qui bouscule votre marché…
Si on y réfléchit bien, Pas sûr que le budget soit un frein.


De plus, “logiciel” ne rime plus avec “développement sur-mesure” rapidement obsolètes, coûts latents comme l’achat de serveurs, de licences par poste, de maintenance annuelle ou sollicitation de l’éditeur pour la moindre petite modification....Nous sommes en 2019, le SaaS (Software-as-a-Service) devient la norme et les avantages sont nombreux. Le logiciel est accessible depuis un navigateur Internet, par abonnement, en fonction de l’usage que vous en faites ! Il n’est pas nécessaire de prendre le “Full Option” d’un coup (cf article les 2 écoles de la digitalisation QHSE). L’abonnement inclut en général le paramétrage, la formation, les services associés. Le budget est donc maîtrisé.



La recherche de la performance, du zéro accident, de la maîtrise des risques sont des missions fondamentales pour l’entreprise. Et pour vous aider, s’appuyer sur les dernières innovations en la matière est une nécessité. Le digital est votre meilleur allié.

 

Crédit Photo : Adobe Stock

 

Allez plus loin :


> Essayez la solution BlueKanGo pour la digitalisation des process QHSE

Aligne QHSE et Strategie