Coronavirus : quels moyens de prévention pour le responsable QHSE ?

Publié le -

CORAVIRUS-BLOG-QHSE

Même en cas de pandémie, les employeurs ont l'obligation de sécurité et de résultat en matière de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs dans l’entreprise. Mais que faire en tant que manager QHSE ? Quel comportement avoir ? Toutes les réponses à suivre.

 

Pour rappel, l’employeur a une obligation de résultat en matière de protection de la santé et de la sécurité des salariés. C’est donc à lui de tout mettre en oeuvre pour protéger ses collaborateurs de ce virus durant leur temps de travail. 

Dans le cas d’une épidémie, il peut par exemple demander de :

  • Privilégier les échanges à distance
  • Limiter les contacts physiques (embrassades, serrage de main)
  • Encourager les salariés à se laver les mains plus régulièrement

 

Mais il s’agit ici de recommandations par le Ministère de la Santé et du Travail, rien n’est obligatoire. C’est à chaque entreprise de recommander ou même d’imposer ce qui lui paraît le plus pertinent.



En tant que manager QHSE, que dois-je faire ?

 

En tant que manager, votre rôle est de rassurer les équipes. Pour ce faire, communiquer par exemple les informations du Gouvernement ou de l’Organisation mondiale de la Santé directement sur votre intranet entreprise. Vous pouvez aussi transmettre les questions de vos collaborateurs à la médecine du travail si vous ne trouvez pas les réponses appropriées.


Recommandé pour vous  Guide. Tout ce qu'il faut savoir sur le management QHSE (à l'heure du digital)  -  Téléchargement Gratuit

 

Par où commencer ?

 

Afin de gérer au mieux les situations à risque il est nécessaire de s’appuyer sur les principes généraux de prévention. Commencer par consulter les instances représentatives du personnel permet d’adapter les mesures les plus pertinentes et ainsi de faire face au risque.

 

Il peut être judicieux de contacter la médecine du travail pour définir les mesures les plus adaptées d’un point de vue médical. D’autre part, votre rôle consiste aussi à mettre à jour le document unique d’évaluation des risques en apportant des précisions sur les mesures de prévention mises en place.



Quels EPI dois-je mettre à disposition ?

 

La transmission du coronavirus (COVID-19) s’effectue par les voies respiratoires, par le contact des mains et par l’échange de salive. Elle a donc lieu lors de contacts étroits après l’inhalation de gouttelettes infectées émises lors d'éternuements ou de toux, ou après un contact avec des surfaces contaminées par le virus.

 

En tant que manager, veillez à la mise en place de gel hydroalcoolique pour l’ensemble des salariés si toutefois il n'y a pas de points d'eau. Les masques de type FFP2 sont réservés exclusivement aux personnels hospitaliers en contact étroit et prolongé avec des cas confirmés et qui réalisent des gestes médicaux invasifs (soins intensifs). Le masque dit "chirurgical" apporte une protection suffisante pour les professionnels de santé, pour les personnes chargées des premiers secours et du transport sanitaire, et bien sûr pour les malades eux-mêmes.


Si un salarié de l’entreprise a été contaminé, pensez à bien nettoyer les locaux (sols et surfaces).

 

Quid des déplacements professionnels ?

 

Si vos collaborateurs sont amenés à avoir des contacts avec des clients, partenaires ou fournisseurs provenant des zones à risque, privilégiez des relations à distance : échange téléphonique ou par visioconférence. Si vous ou vos collaborateurs avez des audits planifiés, privilégiez leur réalisation à distance. Il existe désormais des outils numériques permettant à l'auditeur de rester sur place et de guider à distance un collaborateur sur site. Il sera alors ses yeux et ses oreilles. 

Si les déplacements sont indispensables dans les zones à risque, invitez vos collègues à télétravailler , le temps de l’incubation du virus.

 

Le risque infectieux peut être particulièrement élevé dans les milieux confinés de travail. La mise en place par le manager de règles d’hygiène, de protections individuelles mais aussi d’outils numériques limite le risque d’épidémie au sein de l’entreprise.

 

Nouveau call-to-action

Marnie SPIRAL
Marnie SPIRAL
Ingénieur QHSE de Formation, spécialiste des sujets HSE @BlueKanGo, auteur et speaker/Trained EHSQ Engineer, EHS topics expert @BlueKanGo, author and speaker/Ingeniero QHSE, especialista en temas de Salud, seguridad y Medio Ambiente @BlueKanGo
Linkedin Marnie SPIRAL Twitter Marnie SPIRAL Facebook Marnie SPIRAL Google plus Marnie SPIRAL