Télétravail : les clés pour être efficace

Publié le -

teletravail

 

Avec le COVID-19 les entreprises doivent favoriser le télétravail. Déjà bien implanté, il peut cependant être source d’angoisse et de stress pour les salariés ne l’ayant jamais pratiqué. Qui peut en bénéficier ?  Comment le mettre en place de façon optimale ?



La pratique du télétravail existe déjà depuis plusieurs années. Certains dirigeants l’ont d’ores et déjà mis en place en faveur de la Qualité de Vie au Travail (QVT). En effet, selon une enquête réalisée par l’Institut Français d’Opinion Publique (IFOP), 69% des actifs considèrent que ces nouvelles formes de travail sont plutôt une bonne chose pour l’avenir. Grèves, manifestations, épidémies… autant de situations qui y sont propices. 

 

Une pratique qui va peut être se généraliser dans les années à venir ? 

Puis-je pratiquer le télétravail sur mon poste ? 

 

Le télétravail désigne toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait pu être exécuté dans les locaux de l’employeur, est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire, en utilisant les technologies de l’information et de la communication (source : economie.gouv.fr). 

 

Aussi, le Code du travail ne précise aucune exigence particulière pour mettre en place le télétravail dans une entreprise : il s’applique donc, en théorie, à toutes les catégories professionnelles . 

 

Votre employeur a cependant le droit de vous refuser le télétravail s’il considère que la pratique n’est pas adaptée à votre poste, et ce même si d’autres postes dans l’entreprise peuvent en bénéficier.



Comment optimiser mon poste de télétravail ? 

 

Ayant moi-même l'opportunité de le pratiquer dans l'année sur mon poste, je vais vous aiguiller sur la façon d’organiser le télétravail. 

 

La connexion internet

 

La base de la base consiste à disposer d'une connexion internet fiable. Si vous disposez de la fibre, c’est encore mieux ! Le but est d’être joignable facilement et de pouvoir utiliser vos outils numériques sans coupure. Il est conseillé d’utiliser un VPN, surtout si vous souhaitez protéger vos données, ou si vous utilisez un wifi public. 



L’environnement de travail 

 

Une fois les aspects informatiques réglés, occupez-vous de votre espace de travail. Il faut que celui-ci soit le plus adapté possible !

 

Avant de vous mettre à travailler, pensez à vous habiller de façon convenable. Cela peut faire sourire, mais travailler en peignoir toute la journée peut parfois impacter le moral de certaines personnes… L’élément primordial lorsque vous définissez votre environnement de travail, c’est le calme. Alors évitez de vous retrouver juste à côté de la gamelle de votre chien Rufus ou dans la zone de jeu de vos enfants… 

 

Si vous avez une pièce avec un bureau, c’est l’idéal. Dans le cas contraire, créez-vous un espace dédié, par exemple dans le salon. Dans la pratique, évitez de vous poser dans la cuisine pour ne pas craquer sur le premier paquet de biscuits ! Il peut aussi être intéressant de changer de pièce dans la journée pour éviter la monotonie : le matin dans le bureau, l’après-midi dans le salon… Le principal étant de disposer du matériel adéquat. 

 

Lorsque l’on parle de matériel adéquat, il s’agit : d’une chaise de bureau confortable et ergonomique, d’un double-écran ajusté à la hauteur des yeux, d’un clavier, d’une souris, d’un casque… Placez vos documents essentiels à portée de main, comme lorsque vous êtes au bureau. 

 

L’organisation du travail

 

Votre poste de travail est adapté et votre environnement de travail optimisé, mais il reste le plus important : l’organisation. 

 

Veillez à organiser vos journées : à telle heure tel dossier, à telle heure un autre... Il faut à tout prix varier vos tâches autant que possible. Vous pouvez dès la veille, rédiger une liste avec les différentes tâches à réaliser pour le lendemain. 

 

Bien sûr, dégagez du temps pour des pauses, comme au bureau. Pendant vos pauses, il est conseillé de ne pas rester devant votre ordinateur : profitez-en pour aller sur votre terrasse/balcon, ou pour vous poser rapidement sur le canapé. Le but est de déconnecter ! 

 

Le télétravail nécessite beaucoup d’autonomie, mais veillez à conserver un lien avec vos collaborateurs : systèmes de visioconférence ou messagerie instantanée, les outils sont nombreux. N'hésitez pas à prévenir vos collègues ou votre manager/responsable si vous avez des doutes ou si vous êtes bloqués sur une tâche. 

Il est conseillé de réaliser des points réguliers avec vos collaborateurs pour faire le bilan sur les avancées de chacun et sur les éventuelles difficultés. 

Le télétravail a ainsi de nombreux avantages, autant pour les salariés que pour l’employeur : amélioration de la qualité de vie des salariés, baisse de l’absentéisme et du turn-over, économies d'échelle sur les locaux et les dépenses courantes, meilleure concentration en évitant les open-spaces... 

 

Le tout étant de bien organiser son poste de travail et sa façon de travailler en veillant à conserver le lien avec ses collaborateurs. 



Nouveau call-to-action