Référentiel MASE vs ISO 45001, quelles différences?

Publié le -

mase

Dans les secteurs de l’industrie et du BTP, de nombreux référentiels et certifications existent pour encadrer les spécificités et les risques de chaque activité. C’est notamment le cas du référentiel MASE qui encadre principalement les domaines de la chimie et de la pétrochimie.  En quoi consiste le MASE ? Quelles sont les principales différences avec l’ISO 45 001 ?

 

Le MASE c’est quoi ?

 

Le référentiel MASE est un référentiel français né au début des années 90. Il a été élaboré et validé d’un commun accord entre les secteurs de la chimie et de la pétrochimie, souhaitant harmoniser et améliorer leurs pratiques, notamment dans la gestion et la prévention des risques de sous-traitance. C’est donc un outil d’évaluation du système de management SST et de la démarche d’amélioration continue des sous-traitants.

 

Être certifié MASE-France Chimie est une exigence pour toute entreprise intervenant sur des sites Seveso Seuil Haut. Aujourd’hui en France, ce sont 4325 entreprises de tout secteur d’activité qui sont certifiées MASE, pour un total de 440 000 salariés concernés.

 

Le référentiel MASE peut-être découpé en deux parties permettant à l’entreprise de lister toutes les informations nécessaires à la mise en place et à l’amélioration continue de son système de management SST.

La première partie présente les 5 chapitres de la certification MASE, à savoir : 

  • L’engagement de la direction
  • Le suivi des compétences et des qualifications des opérateurs
  • L’organisation du travail et la maîtrise des risques 
  • L’évaluation continue du système de management SST et environnement
  • L’amélioration continue de la démarche SST et environnementale

 

Dans la deuxième partie, on retrouve une liste d’annexes techniques en support des prises de décisions managériales.

 

Comment mettre en place une certification MASE ?

 

Pour se lancer dans une démarche de certification MASE, il est tout d’abord nécessaire de s’inscrire auprès du comité MASE régional. Ensuite, on peut développer la démarche selon 8 étapes déterminantes :

 

  • Première étape : État des lieux de l’entreprise (contexte, revue documentaire…)

  • Deuxième étape : Définition de la politique QHSE avec les engagements de l’employeur, les objectifs, les moyens déployés et les indicateurs de performance utilisés.

  • Troisième étape : Élaboration d’une revue documentaire comprenant une analyse de risque, un plan d’action et autres procédures et enregistrements qui seront inclus dans le manuel SSE

  • Quatrième étape : Gestion des ressources humaines en prenant en compte les postes, les compétences, les formations et habilitations nécessaires et l’accueil HSE des nouveaux arrivants.

  • Cinquième étape : Mise en place d’animations HSE afin d’instaurer une véritable culture HSE d’entreprise.

  • Sixième étape : Pilotage du système de management HSE, enregistrement et évaluation des risques, et gestion des AT/MP.

  • Septième étape : Préparation à la certification via des audits internes d’amélioration continue.

  • Huitième étape : L’audit de certification.




Quelles différences avec l’ISO 45001 ?

 

Historiquement les deux textes ont en ligne de mire l’amélioration des conditions de santé et de sécurité au travail. Le MASE, lui, intègre les notions de prévention des risques environnementaux en plus. Le MASE est initialement destiné à la prévention des risques lors de l’intervention de sociétés extérieures sur site pouvant exercer un risque de coactivité. L’ISO 45001 quant à elle, se focalise également sur des objectifs de performance et la réduction des risques pour l’entreprise d’un point de vue stratégique et organisationnel, ainsi qu’au respect réglementaire et à la satisfaction des parties prenantes.



L’évaluation des risques et la traçabilité documentaire demandée par l’ISO 45001 se focalise donc sur tout le système de Management SST et des opportunités futures alors que celle du MASE est beaucoup plus opérationnelle, couvrant une grande partie les obligations de l'employeur. De plus, la norme ISO se focalise sur une recherche de moyens organisationnels tandis que le MASE met l’accent sur une notion de résultats, avec des moyens mis en œuvre tels que la cotation de la grille des exigences ou via des indicateurs clés déclarés chaque semestre. 

 

Il en va de même pour pour la mise en place d’un plan d’action, beaucoup plus pratique avec des actions concrètes pour le MASE (audits terrain, communication interne, ¼ d’heure sécurité…) et sur la notion d’amélioration des processus de travail pour la norme ISO (avec des groupes de travail, des consultations à plusieurs niveaux dans l’entreprise…)

 

Enfin, on parle de référentiel MASE, avec une certification délivrée par des comités locaux et une validité définie lors de l’audit de 1 à 3 ans, alors que l’ISO 45001 est une norme dont la certification est délivrée par des organismes certificateurs accrédités, d’une durée de validité de 3 ans avec des audits de contrôle chaque année.

 

Le référentiel MASE, bien que similaire à l’ISO 45001 dans ses objectifs d’encadrement de la sécurité en entreprise, propose une approche beaucoup plus technique. Il évalue notamment les aspects opérationnels de la prévention des risques alors que l’ISO 45001 s’articule autour du système de management. Ils sont donc complémentaires. Chaque entreprise, en fonction de ses objectifs, est donc libre de se positionner sur l’un ou l’autre de ces référentiels pour répondre à leurs exigences internes et à celles de leurs clients.

 

Pour aller plus loin

> Découvrez les applications pour gérer vos certifications Qualité sur la BlueMarket de BlueKanGo

SMQ

Thibaut GILLES
Thibaut GILLES
Thibaut Gilles est ingénieur QHSE de formation. Après plusieurs années sur le terrain, il est aujourd'hui content Manager chez BlueKanGo, spécialiste des questions HSE/EHSQ Engineer by trade and Content Manager @Bluekango / Ingeniero EHSQ por comercio y Gerente de Contenido @Bluekango/
Linkedin Thibaut GILLES Twitter Thibaut GILLES Facebook Thibaut GILLES Google plus Thibaut GILLES