Boîte à outils HSE : Les 5 leviers à actionner en 2022

Publié le -

boite a outils

La prévention des risques ne s’improvise pas. Il faut savoir où l’on va et être rigoureux pour ne pas perdre de temps. Heureusement, aujourd’hui des outils sont développés pour simplifier le quotidien des préventeurs sur le terrain.

 

Tout préventeur suit une démarche logique de découverte et d’analyse des risques liés à l'activité et à l’environnement de travail dans lequel il se trouve. Pour cela, un bon nombre d’outils existent, efficaces et reconnus quel que soit le secteur d’activité. Ils représentent en quelque sorte la boîte à outils incontournable du responsable HSE. Couplé à une démarche de digitalisation, c’est un réel tremplin pour l’entreprise pour gagner en efficacité et optimiser la gestion QHSE. C’est ce que nous allons voir dans cet article.



Cette boîte à outils s’articule autour de 5 leviers de la prévention permettant une gestion efficace des aspects QHSE.

 

Levier n°1 : Réglementation et référentiels

 

La veille réglementaire est le fondement de la prévention des risques, car ce sont les textes de loi et référentiels qui dictent la marche à suivre en entreprise pour réduire les risques. Lourde et chronophage, cette veille peut être dématérialisée et confiée à des organismes spécialisés qui vous apportent des résultats ciblés selon votre secteur d’activité. L’information peut être intégrée et accessible directement depuis votre plateforme digitale pour vous permettre d’être alerté en temps réel des nouveautés réglementaires.

 

Levier n°2 : Système documentaire

 

Optimiser ses process QHSE, c’est avant tout travailler sur l’enregistrement et l’archivage de l’information. Un outil digital dédié est l’assurance de bénéficier d’une Gestion Électronique Documentaire (GED) accessible et partageable à toutes les parties prenantes de l’entreprise et de travailler en permanence sur la dernière version à jour. Des schémas et logigrammes interactifs permettent une utilisation ludique et intuitive de la plateforme, même sans être familiarisé avec l’outil informatique.

 

Levier n°3 : Analyse des risques et actions correctives

 

Une bonne connaissance de l’entreprise et du terrain est indispensable : activités, postes de travail, stockage, environnement… Le préventeur doit connaître parfaitement son périmètre afin de pouvoir dresser un état des lieux et une cartographie des risques présents. Les outils suivants sont alors utilisés : 

 

Le Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels (DUERP) est l’outil de base pour centraliser les risques, les évaluer et les hiérarchiser. Un outil dédié permet de le coupler au plan d’action, permettant ainsi de centraliser toutes les actions à réaliser dans l’entreprise. La notification automatique des actions aux responsables et le suivi permet de gagner en performance et en qualité.

 

Des checklists personnalisées pour les audits peuvent être utilisées sur tablettes et smartphones afin d’implémenter un rapport d’audit avec des éléments de preuve directement depuis le terrain. Ces dernières doivent être personnalisables et adaptables à chaque situation rencontrée et à chaque besoin.

 

Recommandé pour vous  [Guide HSE] Comment allier le digital à sa prévention des risques ? -   Téléchargement Gratuit

 

Levier n°4 : Suivi / encadrement des travaux

 

Dans un contexte multi-intervenant, le risque de coactivité est inévitable. Il est nécessaire d’accompagner les équipes sur le terrain, tout en mettant en place des procédures de travail bien définies. 

 

Parmi les outils utilisés, on retrouve : 

 

- Le permis de travail, pouvant inclure le plan de prévention et les protocoles de sécurité par exemple, sont nécessaires. Ils permettent d’encadrer l’intervention, de fixer des mesures de prévention, de fournir les EPI nécessaires, tout en informant les acteurs concernés de l’évolution du chantier et des risques inhérents. Digitaliser ces documents permet de les rendre vivants, de faciliter les mises à jour et les notifications automatiques pour plus de réactivité au quotidien.

 

- Les procédures de consignation fonctionnent comme des guides de travail permettant aux opérateurs de ne rater aucune étape clé et de justifier de leurs manipulations avant autorisation d’intervention. Le digital intervient ici comme un facilitateur de communication apportant même la possibilité de signer électroniquement l’attestation, et lui procurant une valeur juridique équivalente à une lettre en accusé de réception.

 

Levier n°5 : Accompagnement / gestion du personnel

 

Le responsable HSE doit collaborer avec le service RH sur les questions d'encadrement du personnel. Il s’agit de cibler au mieux les profils à recruter tout en mettant en place des formations adaptées à l’organisation du travail en place. 

 

Les outils suivants sont nécessaires : 

 

Un tableau de bord pour la gestion des formations et des habilitations : un salarié doit être formé précisément pour son poste de travail et doit être à jour dans le renouvellement de ses formations/habilitations. Par ailleurs, il doit-être informé des risques encourus et des procédures à respecter sur le terrain. Tous ses éléments sont mis à sa disposition et consultables à tout moment. 

 

Le reporting AT/MP : même si l’objectif est d’arriver à zéro accident, il faut bien se préparer à toute éventualité d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ! Des outils d’aide à la déclaration existent et permettent d'anticiper l’actualisation des taux de cotisation et même de contrôler d’éventuelles erreurs pouvant coûter très cher à l’entreprise chaque année..



Le digital est devenu l’élément phare de tout préventeur qui se respecte et l’allié de n’importe quelle entreprise proactive dans l’amélioration continue de ses process et de la gestion des risques. Il facilite les tâches administratives, centralise et sécurise l’information et la rend accessible n’importe où et n’importe quand. Un grand pas dans le quotidien du responsable HSE qui a enfin à portée de main tous les outils nécessaires au suivi des actions et à l’engagement de sa direction ! 



Pour aller plus loin

> Découvrez les applications BlueKanGo :  GED, DUERP, AT/MP, Permis de travail, Plan de prévention

Nouveau call-to-action

Thibaut GILLES
Thibaut GILLES
Thibaut Gilles est ingénieur QHSE de formation. Après plusieurs années sur le terrain, il est aujourd'hui content Manager chez BlueKanGo, spécialiste des questions HSE/EHSQ Engineer by trade and Content Manager @Bluekango / Ingeniero EHSQ por comercio y Gerente de Contenido @Bluekango/
Linkedin Thibaut GILLES Twitter Thibaut GILLES Facebook Thibaut GILLES Google plus Thibaut GILLES